• votre commentaire
  • Ami l’internaute, je suis partie en vacances. Tu as deviné où ? Au fait !

    Bon aller je te le dis puisque tu t’en fous, je suis partie en Bretagne donc ! Dans la belle forêt de Brocéliande, si belle, si magique, et si peu de touristes ! (Comparé à d’autres régions plus… ensoleillées diront nous pour être sympas).
    Mais j’ai pas fait que ça en fait, je suis aussi partie dans les Pyrénées chez mes parents. Il y faisait beau, chaud, et le premier voisin doit être à 3km…
    En gros j’ai passé 2 semaines en pleine nature. Quel bien ça fait !

    Le retour sur Paris fut d’autant plus dur.
    Je rentre, il fait gris et froid, Paris et automne naissant obligent. Les gens, les fameux parisiens, qui courent partout et font la tronche … Ça m’a mis un de ces coups de cafard !

    Résultat, j’ai mis une semaine à me remettre du retour ! Une véritable loque !
    Rien à voir par contre avec les horaires de levé ultra tôt pour une pauvre-fille-pas-du-matin comme moi (pas une seule grasse mat’ en 15 jours, t’y crois toi ?!), ni au fait que contrairement à ce qu’on pourrait croire je ne me couchais pas tôt pour autant… Non tout ça n’est dû qu’aux parisiens vilains pas beaux qui ne m’ont pas dit bonjour à ma sortie du train ! Quel outrage ! Mais bon je n’ai pas lancé de défi pour sauver mon honneur, parce que Paris contre ma bobine, je ne suis pas idiote, je sais que c’est forcément Paris qui va gagner hein !

    Mais rassurez vous, vous qui vous inquiétez tant pour ma santé. Ça va mieux !!
    J’ai récupéré la forme (quoi que, la fête de samedi m’ait quelque peu ramolli le cerveau…) et je suis de retour pour de vrai !!!

    Vous êtes contents !?!


    2 commentaires
  • Haaaa, mais quel monde cruel !
    Nature, pourquoi m’as-tu faite si distordue ?
    Pourquoi tant d’acharnement sur mon physique que je dois porter chaque jour à la vue de tous ?

    Pourquoi est-ce qu’il existe des Monica Bellucci ? Et pourquoi ce n’est pas moi !!! ??!
    Hey ! Qu’est ce que ça veut dire tant d’injustice ?! Pourquoi elle a les longues jambes et les superbes cheveux et moi les minis pattes et le poil de tête raplapla ?! Mais de qui tu te fous ?!

    Alors voilà, maintenant que je vois les Monica qui courent les rues (parce que la Monica n’est pas qu’un phénomène unique né de la cuisse de Jupiter - ou d’un coquillage douteux -, elles sont nombreuses à remuer leurs popotins dans les rues de nos villes !) et bien, fatalement je ne peux que me comparer.

    Avez-vous remarqué qu’une fille tout à fait normale, voire jolie, peut se trouver laide au possible ?
    Les gars, j’vous explique !
    C’est de la faute de Monica et ses copines ! Comment voulez-vous que nous suivions notre chemin en paix avec de telles icônes en face des trous de nez à longueur de journée !! Je vous raconte même pas la vision qu’on a de soi quand on est pas « normale » ! Et ne me dîtes pas que c’est idiot Messieurs parce que je le sais très bien que dans vos rêves c’est à Monica que vous pensez et pas à moi !!!

    Où est-il le bon vieux temps où c’étaient les bourrelets le signe de beauté ? Une petite mouche sur le gras de la bouche et hop tu étais super sexy !! J’aurais bien aimé ce temps-là, moi, mais j’aurais été capable d’être fille de paysan (rentrant dans les ordres, même, s’ça s’trouve !) et donc maigre à plus en pouvoir tellement j’aurais été malnutrite !

    Haaa ! Nature, ne me refait plus jamais ça, hein ! À la prochaine incarnation, tu me fais Monica Bellucci ou alors je te pollue tellement que seuls les monstres pourront survivre sur ton dos !! Et comme le borgne règne sur le pays des aveugles, je serais la plus belle des plus moches !
     
     

    votre commentaire
  • C’est les vacances, yahooo ! !! (15 jours)
    Et le blog va être à l’abandon !!! Ya….
    Euh non ça c’est pas yahoo…

    J’ai en prévision quelques petits bidules préparés d’avance, pour ton plaisir à toi, l’ami virtuel ! Mais je ne les mettrais que si tu es sage. D’accord ? Ce qui veut dire que tu vas me laisser pleins de commentaires pour me dire combien je suis magnifique, drôle, douée, et… euh… patiente ! Et que je te manque et tout ! OK ?

    Aller, steuplait, please, ich liebe dich… T’auras un bisou…
     

     


    2 commentaires
  •  

    Rien à voir avec la choucroute mais voici le texte que j'ai proposé pour le concours "les vacances" du forum de Maliki :

    "Il se peut que je sois encore un gros bébé qui ait besoin des gironds de sa mère mais, l’été, je pars souvent chez mes parents. Ma famille est pour moi un moyen de me ressourcer.
    Il n’y a pas que ça qui me ressource, d’ailleurs, je vis à Paris dans la grisaille quasi permanente, et donc le Sud Ouest de la France a des airs de pays exotique aux mille couleurs et merveilles.
    Il y a de la lumière, du chaud, des fleurs dans les fossés, des fruits juteux dans les arbres, le ciel est bourré d’étoiles la nuit. L’Eldorado, je vous dis !
    Étrangement quand je pense aux vacances qui approchent c’est cela qui me vient en tête. Ça et puis les bons petits plats de maman, les pêches miraculeuses de papa, les bonnes rigolades etc.

    Ce ne sont pas des mensonges, évidemment, c’est une réalité bien vraie, mais j’occulte une petite part de la vérité.

    En fait, pour résumer, le projet de vie de mes parents était de partir vivre dans le Sud et d’acheter une maison à retaper. Et ils l’ont eue, leur ruine, et ils l’ont joliment arrangée. Petit à petit la maison s’embellit, s’agrandit, se perfectionne…
    Et bien sûr à chaque nouvelle étape ils se servent de leurs vacances pour bricoler et améliorer la maison (qui à mon humble avis est déjà parfaite). Se faire une petite véranda, prolonger la terrasse jusqu’à derrière, installer une vraie cuisine et ainsi de suite.

    Or, ils posent leurs vacances en fonction de celles de leurs filles qui vont venir leur rendre visite…

    Vous comprenez ?
    Ça signifie tout simplement que les vacances chez mes parents sont synonymes de longs discours sur des histoires de matériaux, de couleur de peinture, de taille de rondin ou de millimètres.
    Mon père s’ingénie à dessiner le plus précisément possible tous les éléments du projet du moment à la manière d’un architecte. Il s’arrache les cheveux certainement à calculer tous les petits machins auxquels, nous, médiocres bricolos, ne pensons jamais et qui font que ça foire toutes nos mesures !
    Une fois le dessin fini, ils le regardent pendant des heures, pendant des jours, ils étudient les catalogues de toutes les boutiques de bricolage du département, ils discutent interminablement. Souvent, nous sommes en pleine conversation (totalement futile) basée sur la vie que je mène à Paris et les nombreux malheurs auxquels je fais face, et poum, y en a un des deux qui a une idée, et c’est reparti pour une heure de discussion sur la taille d’un clou… Ça tourne carrément à l’obsession…

    Mais le mieux dans tout ça, c’est qu’une fois l’étude théorique approfondit au micron près, ils passent à la visite des boutiques dont ils ont les catalogues… Ils commencent par un tour d’horizon de TOUTES les boutiques, sait-on jamais si le clou était en promo chez Bricomachin… Cela consiste à rester discuter des heures dans le magasin. Ils ont vu ce qu’ils voulaient voir, mais non, ils restent dans le rayon « clou » pour papoter tranquillement sur la possibilité d’envisager autre chose que le clou n°5 pour leur œuvre… Au bout de 3 magasins, à raison de 2h par magasin, lasse d’attendre entre les planches en aglo et les pots de peinture couleur saumon en promo je décide que pour le quatrième je resterai confortablement assise dans la voiture. L’espoir que j’ai en faisant cela est de les stresser un peu à me savoir seule et attendant dans la voiture. Au bout d’une demie heure cela dit je me rends compte que c’était bien naïf de croire cela (parents indignes !), je finis par avoir chaud sous l’ombre ridicule de l’arbre sans feuille qui devrait protéger la voiture, j’ai soif, et je m’ennuie ferme. Évidemment ils m’ont prise par surprise, si j’avais su, j’aurais pris un bouquin, euh non, en fait si j’avais su je ne serais pas venue ! Au bout d’une heure je commence à avoir envie de pleurer, j’ai dû fumer 350 clopes, et je n’arrives pas à les joindre parce qu’à Bricomachin ça ne capte pas ! Au bout d’une heure et demie j’ai fini par aller dans le magasin pour tenter de les traîner vers la sortie, ils m’assurent qu’ils n’en ont plus pour longtemps et qu’ils s’excusent platement de l’attente. Mais ce n’est qu’après 2 h d’âpres discussions passionnées qu’ils quittent finalement le magasin.
    Ils sont bredouilles et m’annoncent que le magasin n’a pas ce qu’ils cherchent…
    Pourquoi sont-ils restés si longtemps alors que le magasin ne pouvait même pas leur fournir ce qu’ils cherchaient est le plus grand mystère jamais élucidé dans cette famille.

    Il faut cependant leur reconnaître qu’ils ont fait de leur maison quelque chose de très beau, convivial et chaleureux. Au moins en rentrant fourbu de chez les marchands de clous, je suis contente de profiter du confort de cette charmante demeure…"


    4 commentaires
  • J’ai un secret, un lourd et terrible secret. Je n’en parle jamais mais, puisque je t’aime bien tendre ami virtuel (pour les milliards de commentaires que tu me laisses………………………), je vais te le dire.
    Approche !

    Mmppssspsssppssit…


    Quoi, comment ça t’as rien entendu ? Mais approche, je te dis ! Je ne veux pas que tout le monde sache !

    Mmmppssiispssiissiiipss…

    T’as rien compris ?!? Mais t’es bouché ou quoi ?!

    J’AI PAS DE TÉLÉ ! VOILÀ !
     

    T’es content ? Maintenant tout le monde est au courant !
    Alors il ne me reste plus qu’à assumer et à m’expliquer. Malin !

    Si tu crois que je suis cendrillon-la-sans-caillasse, tu te trompes. Cela dit je n’ai pas non plus le compte en banque d’un Rockfeller mais quand même de quoi me trouver un poste d’occase au moins. Le truc en fait c’est que si j’avais 3 mille milliard de dollars en poche, je n’aurais toujours pas de Télé. Et oui, pour la bonne et simple raison que je n’en VEUX pas.

    Si je devais utiliser une métaphore pour exprimer l’idée que je me fais de la télévision, je dirais que si le diable était l’argent, son instrument le plus maléfique serait… J’te l’donne en mille ! La Télé !
    (Ça n’a rien d’une métaphore, c’est une comparaison toute bête, mais métaphore c’est plus joli non ? Ça sonne mieux… Et puis fais comme si t’avais rien vu quoi ! Que je me la pète un chouïa !)

    Donc je disais, réveille toi, télévore !
    La soupe filmée ou chantée à base de bons sentiments et de morale qu’ils commettent n’est là que pour t’endormir !
    Leurs infos tronquées, mensongères, ne sont là que pour te faire psychoter !
    « Attention ! Il y a un terroriste derrière ta porte ! Tu ferais mieux de voter nos lois inhumaines si tu veux qu’on te sauve la peau… »

    Et puis je ne parle même pas de la publicité que j’exècre.

    Ouvre les mirettes que diable ! Prends du recul, aie l’œil critique. Et puis sors toi le cul du canapé, va au cinéma, te balader, ou alors lis, si tu ne veux pas bouger…

    Bref méfie toi de l’instrument de propagande le plus banalisé qui existe et qui ne sert (j’en mettrais ma main au feu) qu’aux intérêts monétaires d’un petit groupe aux comptes déjà blindés et qui sont insignifiants par rapport à la masse de gros moutons baveux et hagards que nous sommes. (Des moins blindés, mais quand même vachement plus que nous, en profitent aussi, et nous, pauvres cons, sommes les seuls à ne profiter que du ramollissement du cerveau...)

    Je dois paraître folle et parano, mais bon je te l’avais dit, mon secret est inavouable.
    Et peut être d’ailleurs, que je vais disparaître mystérieusement demain pour avoir osé divulguer ce pamphlet sur mon blog…
     

     

     

    (Si tu me crois pas va voir ça :
    http://www.dailymotion.com/video/x4jhkg_zeitgeist-remasterise-complet_news

    Euh par contre installe toi confortablement, ça dure 2h, mais c'est très interessant, promis juré !)


    2 commentaires
  • Devine qui c'est qui a de la chance ??!!

    Bon évidemment c'est une devinette à 2 balles parce que, là, y a que moi alors forcément c'est pas bien difficile de savoir qu'en fait c'est MOI qui ait de la chance !!!

    Et pourquoi ?!
    (Ha ! c'est plus dur là HinHinHin*)

    Et bien parce qu'il suffit que mes pieds traînent non loin des mains baladeuses de monsieur pour avoir le droit à des massages de pieds (que ça tue sa race) !

    Je sais pas vous, mais moi les massages de pieds (bien faits bien entendu, mais là encore j'ai de la chance, HinHinHin*) ça me… t'vois… C'est comme si… bin tu sais quoi ! Ça pourrait durer toute la vie, que je ne m'en lasserais pas… Pas toi ?

    Vas-y avoue, t'es jaloux !

    HinHinHinHinHinHinHinHinHin*…

    * petit rire sadique, qui pourrait s'écrire aussi « NiacNiacNiac »... Je sais c'est méchant…

     


    votre commentaire
  • Si mon crapaud est pénible en ce moment, il est aussi très câlin. 
    Le résultat en est que mes jambes ressemblent à un gruyère, et là je me dis, même quand elle est cool elle me casse les pieds...
    Autant dire qu'en fait elle est jamais vraiiiiiment cool quoi...

    Que faire ??!!
    L'abandonner (sans petits cailloux, je ne suis pas bête non plus !) au fond d'une forêt noire et pleine de loups ?
    Ou alors subir sans broncher toutes ces traîtrises que son aversion pour l'humanité lui inspirent ?

    Quand on dit qu'on devient responsable de ce que l'on a adopté, moi je dis que oui, certes, mais quand même l'adopté a lui aussi quelque responsabilités, je dirais même devoirs (qui c'est qui lui ramène ses croquettes à la maison après tout !?) envers son maître !!!

     


    votre commentaire
  • La suite de l'histoire...

    Cf "Le dilemme", rubrique "tranche de vie" posté le 24 juin 2008.


    votre commentaire
  •  
    J’ai regardé le documentaire de Al Gore, une vérité qui dérange. On comprend un peu mieux pourquoi on a plus de saisons (ma pauv’dame !)… Le réchauffement climatique, c’est lui le fautif !! (Qui par un paradoxe tout à fait surprenant nous rend nos étés à nous plus pluvieux, ça ne paraît pas logique, mais c’est la nature qui est raisonnable et pas l’homme dans ses actes, alors forcément tout devient illogique – Weuuuh argumentation de psychopathe, je suis trop forte, mais pas du tout scientifique, regardez donc le documentaire pour plus de logique !)

    Le WE dernier nous avions décidé avec quelques amis de faire un barbecue. Évidemment la décision fut prise un jour où il faisait beau, et pauvres trentenaires que nous sommes, nous cultivions l’espoir que l’été c’était… bin l’été quoi, pendant 2 mois, comme avant, à l’époque où c’était mieux (dans l’temps, t’sais ?). Or, en fait de beau soleil cramant nous eûmes le droit à une grosse couche de nuages pleurants.
    Quelques pulls, vestes etc nous ont permis de quand même le faire ce barbecue ! (Nanméo !)

    Seulement ça se confirme de plus en plus, l’été a disparu, pour notre grand malheur, nous qui avons connu les vraies saisons, et vivons encore dans la nostalgie de notre chère enfance chaude ou avec de la vraie neige, des fruits qui tombent aux bonnes saisons et tout ça.

    Ce qui fait drôle en fait c’est que le petit Nolan (fils de nos hôtes), lui, ne connaîtra peut-être jamais tout ça. Peut-être que la neige pour lui ce sera réservé aux pistes de ski et qu’elle sera en fait fausse (question de rentabilité) ? Que l’été ce sera l’époque de l’année où il pleut juste un peu moins ?

    Enfin, ça pourrait être pire. Par exemple, ma chère sœur vit en Irlande, et figurez vous que jusqu’à maintenant il ne lui a pas été encore possible de sortir sans son attirail parapluie-bonnet-écharpe ! Le jour le plus chaud de l’année doit être autour des 15° !
    Et là… Moi j’ai envie de lui dire : « Mais qu’est ce que tu fous là bas !!! Reviens, ici au moins il fait beau un jour sur deux !!!! »
    Bin oui, elle est un peu maso aussi…

    Et puis, à toi, lecteur, j’ai envie de dire : laisse ta voiture au garage, et fait les quelques mètres qui te séparent de ta boulangerie à pied ! Certes, c’est une goutte d’eau, mais bon… Au moins tu auras la conscience tranquille ! « Ce matin ce n’est pas moi qui ai foutu un peu plus de CO2 dans l’air de mes enfants et petits enfants et les enfants des enfants de mes petits enfants ! »

    PS : C'est difficile de maintenir le blog quotidiennement en ce moment, il se trouve qu'il m'arrive de travailler aussi pour gagner ma croûte. Les candidats, à ce propos, à un mariage fissa s'ils ont les conditions requises (drôle, intéressants, beaux, et tous parfaits mais surtout RICHES !) peuvent se signaler afin que nous arrivions à un accord qui me permettrait de remplir mon blog tous les jours aux frais de la princesse ! Voilà, c'est dit...


    votre commentaire
  •  
    Bon enfin, ça m’a juste un peu fait drôle mais à part ça c’est un festival très sympa, cette année la programmation était excellente, perso, ce que j’ai préféré c’était les têtes raides (que j’aiiiime) et Asian Dub (D’la balle !!). Et puis voyez, je ne suis pas rancunière, j’ai gardé mon magnifique gobelet estampé du logo des Solidays « les 10 ans » (c’était leur annif en plus).
    De plus j’y étais allée, il y a 2 ans et ils ont fait de gros efforts pour que ce soit un peu plus convivial, avant il y avait 3 buvettes et 2 vendeurs de hot dog pour 100000 festivaliers, c’était moyen…

    votre commentaire
  • La nouvelle manie de ma chatoune : dormir sur ma table de chevet.
    Et donc, si la lampe la dérange, elle ne se gêne pas pour la pousser.
    Après quelques chutes, de préférence à 3h du mat’, parce que sinon c’est pas drôle, voilà qu’enfin le drame est survenu samedi matin dernier !
    Et ouais, à 7h pétante, la petite pétasse décide qu’elle manque de place alors hop ! Un coup de patte, et c’est bon, elle peut roupiller tranquille !
    Elle a fini par l’achever, la lampe, qui commençait, cela dit, à se fendiller de partout avec ses nombreuses chutes.
    Sauf que moi 7h un samedi matin, c’est vraiiiiment pas une heure pour me réveiller. En fait, 7h, quelque soit le jour, c’est pas une heure pour me réveiller…
    Et donc ça s’est fini en crise de larme…….. Et ouais, je sais c’est ridicule… D’autant plus que c’est une lampe ikéa qui m’a coûté 3€ ! Autant dire que je n’y tenais pas comme à la prunelle de mes yeux… Mais bon ça se serait produit beaucoup plus tard, j’aurais pris ça avec beaucoup plus de philosophie, mais là non, j’ai pas pu, j’ai pleuré au moins une demie heure !

    « Maaaa laaaampe ! Bouuuuh ! J’ai une vie de meeeerde ! En plus ça me pourri ma grasse mat’ ! Bouuuuuuh ! »

    Le truc qui est fou c’est qu’elle est là depuis au moins un bon siècle cette lampe !!! Mais avant la bestiole ne couchait pas à la place de la lampe… Toute la différence est là.
    Tu te crois à l’abri de certaines de ses conneries potentielles, et puis non en fait un jour elle découvre qu’elle a pas encore essayé de jeter la lampe, tient ! Quelle bonne idée !
    Mais comme elle est maline elle fait semblant que c’est parce qu’elle a envie de dormir là.
    C’est un complot félin j’en suis sûre, elle a juré ma perte, et elle y arrive plutôt bien !

    Enfin en tout cas je mens un peu avec mes images, le chat, suite à l’accident n’est pas resté sur sa table à regarder les mouches passer, pour la bonne et simple raison qu’elle s’est pris un chausson dans la tête… Et c’est seulement après que je me suis mise à pleurer !

    (Edit : C'est confirmé, c'était vraiment fait pour me faire ch*** puisque le soir même elle décidait que son nouveau dodo serait le lavabo de la salle de bain qu'elle me pourrit chaque jour depuis, avec un malin plaisir dans le regard lorsque je m'affaire à le nettoyer avant de m'en servir... C'est tout juste si je ne me mets pas à pleurer tous les matins tient !! En tout cas la table de chevet a été lâchement abandonnée, ça devait être beaucoup moins drôle sans lampe à jeter...)

     

     


    votre commentaire
  • Enfin l’été !!!
    Chouette !!!

    Mais, là, il est 23h et c’est l’heure de se coucher si tu ne veux pas ressembler à un zombie demain au boulot.
    Il fait lourd mais bon, pas grave, t’as un ventilateur ! (souvenir de la canicule, t’sais LA fois où il a fait vraiment chaud l’été en France… Tu te souviens ? T'étais sûrement petit, tu vas pas bien te souvenir... N’empêche c’est arrivé une fois, j’te jure !))

    À 23h05 t’as froid. Bon, tu arrêtes le ventilateur, dégages les draps et t’apprêtes à t’endormir.

    23h30 toujours réveillé… Ok, tu vas lire un peu, ça va peut-être t’aider à trouver morphée…

    Minuit, tu sens tes yeux qui te piquent, tu relis 5 fois la même ligne, et t’as toujours rien compris, bref ça y est c’est l’heure de dormir !

    Minuit 05, BzzzzzZZZZZzzzzzZZZZZzzzzz…
    Ok, y a un moustique, tu rallumes, t’es dans le pâté, mais tu peux pas le laisser faire !
    Tu l’entends, il est là, pas loin, parfois tu aperçois un battement d’aile mais il va trop vite.

    Minuit 20, il est toujours là et tu ne l’as toujours pas eu… Mais maintenant tu es entièrement réveillé alors ça va aller mieux, tes réflexes sont redevenus opérationnels.
    Oui ! Il est là ! Tu le suis quelques secondes, et Clap ! Zut ! Raté…
    Tu le repères à nouveau, attends sagement qu’il se soit posé et Pam ! Dans sa face ! Haha !

    Bon aller c’est l’heure maintenant ! Ok, t’es super réveillé, ça va encore te prendre une plombe avant de retrouver le sommeil mais c’est quand même avec une satisfaction non déguisée que tu te replonges, le sourire jusqu’aux oreilles (sur lesquelles tu vas dormir serein) dans ton oreiller.
    Tu éteins la lumière et… BzzzZZZzzzZZZzzz… Merde un autre !!!

    Il est 2h, en fait il n’y en avait pas un autre mais plein d’autres ! Ton mur est tapissé de cadavres de moustiques. Tu sais qu’il y en a d’autres et tu serais prêt à les laisser te bouffer tout cru si seulement tu pouvais dormir, mais tu es excité comme une puce à force d’avoir intrigué contre cette infamie que sont ces bêtes sanguinaires.
    Ça fait 3h que tu bouines sans trouver le sommeil. C’est sûr demain tu auras l’air d’un zombie, qui plus est atteint de "moustiquite" aigue.

    Aller, avoue : tu adores l’été !

    2 commentaires
  • Une fois qu’on y a goûté tout le reste paraît fade…


    5 commentaires

  • votre commentaire
  • Il semblerait que les hommes se demandent souvent pourquoi les filles ne peuvent pas sortir sans un sac plein à craquer sous le bras.
    Moi ce que je me demande c’est plutôt comment arrivent-ils à survivre dans ce monde sans pitié avec leurs seules poches pour arme !?
    D’après mes observations l’homme moyen ne porte sur lui qu’un portable, de la monnaie (directement dans leurs poches, rendez vous compte ! Alors qu’il existe d’adorables choses prévues à cet effet…). Et bien sûr : un porte feuille. Ce dernier contient : 3000 tickets de carte bleue (qu’ils ont la flemme de jeter ou ranger), une carte bleue (peut être plusieurs selon la position sociale ou le métier), quelques billets de banque, des tickets de métro (parfois déjà compostés) ou une carte orange et touche finale, pour les célibataires une capote en cas d’urgence, quant aux hommes mariés (qui gardent parfois la capote, plein d’espoir) des photos d’enfants joufflus et bouclés, leur fierté.
    Mais… Comment font-ils sans le baume à lèvre et la crème pour les main des fois qu’il gèle ? Et le petit châle au cas où il neige ? Comment font-ils sans le petit miroir en cas de bouton voyant (que vous découvrez grâce aux regards insistants de vos collègues posés sur votre nez) ? Et donc, comment font-ils sans le fond de teint ou le crayon anti-cerne qui ferait taire les regards ?!
    Diantre, mais comment font-ils sans le petit carnet pour prendre des notes, les pansements pour ampoules, les mouchoirs où cas où faut faire pipi dans un lieu dépourvu de papier toilette (très fréquent, sur paris le samedi soir, du moins), les chewing gum anti-mauvaise-haleine ?
    Comment font-ils sans les cartes de fidélités de leurs magasins préférés ?!!!

    Et bien moi je trouve ça extrêmement louche. Je les soupçonne d’être totalement primaires… Voilà...

     


    votre commentaire

  • 1 commentaire
  • J'ai un boulot pas si mal bien que pas toujours très créatif, je travaille dans le domaine médical.

    Il arrive cependant que l'on tombe sur des projets vraiment pas ragoûtants, c'est le cas en ce moment !

    Heureusement je ne m'occupe que de la partie illustrations, et pas de la partie photo !!!!!

     
    (Essais de colorisation photoshop)

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique