• Ça y est j'ai un sapin !!!

     

     
    Et ce fut une entreprise très difficile !!! Laissez moi vous la conter :
     
    On a beau s'équiper en Suédois*, il n'en reste pas moins que l'appartement type du célibataire parisien (en l'occurrence de LA célibataire parisienne) est un fourbi sans nom où chaque nouvelle chose doit lutter pour trouver sa place. Le plus souvent la nouvelle place se trouve être sur quelque chose d'autre, c'est un peu le même principe que dans les villes surpeuplées dans lesquelles on construit des immeubles immenses pour que les gens dorment les uns sur les autres en prenant le moins de place possible au sol. Bin chez moi, c'est un peu Tokyo, voilà !
    Première mission donc, trouver LE sapin qui est succeptible de s'accomoder à ce manque de place... 
    Ça fait des années que je le cherche celui ci ! Je me contentais jusqu'à présent de quelques branches trouvées au abord des jardineries pour faire office de sapin. Et voilà que par miracle ils ont décidé enfin d'en commercialiser un (faux bien sûr) aux tailles respectables pour les tanières modestes (typiques du célibataire parisien, donc...).
    En revanche trouver les éléments pour le décorer est beaucoup moins pénible que pour un grand sapin. Une guirlande et 3 boules suffisent amplement à faire un sapin surchargé comme on les aime quand on est petit.
    Et enfin reste à lui trouver une place au milieu du bazar. Si possible le plus difficile d'accès aux minoux mal intentionnés qui aiment renverser nos œuvres chantant la joie et la beauté de cette fête, sous le prétexte totalement fallacieux de vouloir jouer avec la boule qui brille (ou pas d'ailleurs). Il est évident que le chat fera comme s'il s'agissait de son instinct de félin qui le pousse à grimper aux arbres, mais faut pas me la jouer à moi, mon arbre il fait 20cm et il est en plastoc, rien qui ne rappelle aucun instinct à aucun félin fourvoyé dans la civilisation des humains depuis tant de générations ! 
    Ça reste un des vils travers du chat, qu'on ne comprendra peut être jamais, mais que je soupçonne comme toujours n'être qu'un moyen de plus de nous faire chier, tout simplement !
     
    Mais toujours est il que je puis être fière de mon magnifique sapin ornant mon magnifique appart tokyoesque !
     
     
    * Le suédois est un magasin aux proportions fantasmagoriques, aux allées fléchées pour ne pas se perdre vu sa ressemblance franppante avec un labyrinthe, et où les couples en mal de meubles branlants (MAIS pas chers !) viennent passer leur WE (Dimanche compris s'il vous plaît !) afin de trouver des sujets d'engueulades tels que le fameux "Mais tu vois bien que ça rentrera jamais !" tout en faisant de grands gestes suivis du petit mètre en papier fourni à l'entrée.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :