• Margaux Motin (cf mes liens) est partie en vacances, et a laissé son blog à l'abandon, alors je me suis fendue d'une petite illustration afin de remplir son blog pendant qu'elle sera absente. Si c'est pas sympa comme je suis trop bonne... (À l'origine je devais partir avec le crapaud, et puis j'ai trouvé des catsitters de dernière minute, dommage pour elle, elle ne connaîtra pas la vie enchantée de... haha je vous le dis pas ! A vous de deviner !)

    Je ne sais pas si elle aura la place de la mettre parce que ses vacances touchent à leur fin, mais bon j'ai été ravie de faire cette illustration et j'en ai profité pour en faire des cartes postales pour mes amis ;o)

    Je sais pas ce que t'en penses mais moi je trouve que Margaux Motin c'est quand même une championne, et qu'elle nous manque pendant ce long mois d'août ! Cela dit elle a pensé à nous, et pour qu'on ne s'ennuie pas voici que son blog devient le théâtre du tout venant et que nous y rencontrons de supers talents, presque aussi forts que Margaux elle même... C'est dire.

     


    votre commentaire
  • Haaaa, mais quel monde cruel !
    Nature, pourquoi m’as-tu faite si distordue ?
    Pourquoi tant d’acharnement sur mon physique que je dois porter chaque jour à la vue de tous ?

    Pourquoi est-ce qu’il existe des Monica Bellucci ? Et pourquoi ce n’est pas moi !!! ??!
    Hey ! Qu’est ce que ça veut dire tant d’injustice ?! Pourquoi elle a les longues jambes et les superbes cheveux et moi les minis pattes et le poil de tête raplapla ?! Mais de qui tu te fous ?!

    Alors voilà, maintenant que je vois les Monica qui courent les rues (parce que la Monica n’est pas qu’un phénomène unique né de la cuisse de Jupiter - ou d’un coquillage douteux -, elles sont nombreuses à remuer leurs popotins dans les rues de nos villes !) et bien, fatalement je ne peux que me comparer.

    Avez-vous remarqué qu’une fille tout à fait normale, voire jolie, peut se trouver laide au possible ?
    Les gars, j’vous explique !
    C’est de la faute de Monica et ses copines ! Comment voulez-vous que nous suivions notre chemin en paix avec de telles icônes en face des trous de nez à longueur de journée !! Je vous raconte même pas la vision qu’on a de soi quand on est pas « normale » ! Et ne me dîtes pas que c’est idiot Messieurs parce que je le sais très bien que dans vos rêves c’est à Monica que vous pensez et pas à moi !!!

    Où est-il le bon vieux temps où c’étaient les bourrelets le signe de beauté ? Une petite mouche sur le gras de la bouche et hop tu étais super sexy !! J’aurais bien aimé ce temps-là, moi, mais j’aurais été capable d’être fille de paysan (rentrant dans les ordres, même, s’ça s’trouve !) et donc maigre à plus en pouvoir tellement j’aurais été malnutrite !

    Haaa ! Nature, ne me refait plus jamais ça, hein ! À la prochaine incarnation, tu me fais Monica Bellucci ou alors je te pollue tellement que seuls les monstres pourront survivre sur ton dos !! Et comme le borgne règne sur le pays des aveugles, je serais la plus belle des plus moches !
     
     

    votre commentaire
  • Pendant ces vacances c'était l'anniversaire de ma maman, alors bien entendu je lui ai fais une jolie carte. Mais comme je ne suis pas une fille ingrate et radine non plus, je me suis creusé la tête pour lui trouver un cadeau pour accompagner la carte. C'est bien fini le temps des colliers de nouilles et des jolis dessins à offrir en toute impunité à nos parents trop gentils qui se sentent obligés de nous dire que c'est leur plus beau cadeau ("même le parfum à 200€ de papa je l'aime moins tient !").

    Ouais maintenant il faut assurer, je suis une grande fille, je gagne ma vie, je suis censée être au fait des goûts et des couleurs des gens que j'aime et trouver quelque chose d'adéquat rapport qualité/prix...

    Mouais... Et donc ? Quoi offrir ? Toujours la même galère quoi !

    Et bien moi je penche pour les cadeaux intéressés ! Un chouette CD ou DVD qui te plait ? Offre le à quelqu'un et fais toi une copie ! Ou alors un super concert ou spectacle que tu aimerais voir ? Bin 2 places pour le spectacle que tu iras voir avec l'heureux acquéreur de ce magnifique cadeau ! Haha non mais faut tirer son épingle du jeu quoi !

    Bon bin moi cette année, j'ai offert un bouquin de recette à ma maman, pour qu'elle me fasse encore plus de bon manger ! Là !


    votre commentaire
  • C’est les vacances, yahooo ! !! (15 jours)
    Et le blog va être à l’abandon !!! Ya….
    Euh non ça c’est pas yahoo…

    J’ai en prévision quelques petits bidules préparés d’avance, pour ton plaisir à toi, l’ami virtuel ! Mais je ne les mettrais que si tu es sage. D’accord ? Ce qui veut dire que tu vas me laisser pleins de commentaires pour me dire combien je suis magnifique, drôle, douée, et… euh… patiente ! Et que je te manque et tout ! OK ?

    Aller, steuplait, please, ich liebe dich… T’auras un bisou…
     

     


    2 commentaires
  •  

    Rien à voir avec la choucroute mais voici le texte que j'ai proposé pour le concours "les vacances" du forum de Maliki :

    "Il se peut que je sois encore un gros bébé qui ait besoin des gironds de sa mère mais, l’été, je pars souvent chez mes parents. Ma famille est pour moi un moyen de me ressourcer.
    Il n’y a pas que ça qui me ressource, d’ailleurs, je vis à Paris dans la grisaille quasi permanente, et donc le Sud Ouest de la France a des airs de pays exotique aux mille couleurs et merveilles.
    Il y a de la lumière, du chaud, des fleurs dans les fossés, des fruits juteux dans les arbres, le ciel est bourré d’étoiles la nuit. L’Eldorado, je vous dis !
    Étrangement quand je pense aux vacances qui approchent c’est cela qui me vient en tête. Ça et puis les bons petits plats de maman, les pêches miraculeuses de papa, les bonnes rigolades etc.

    Ce ne sont pas des mensonges, évidemment, c’est une réalité bien vraie, mais j’occulte une petite part de la vérité.

    En fait, pour résumer, le projet de vie de mes parents était de partir vivre dans le Sud et d’acheter une maison à retaper. Et ils l’ont eue, leur ruine, et ils l’ont joliment arrangée. Petit à petit la maison s’embellit, s’agrandit, se perfectionne…
    Et bien sûr à chaque nouvelle étape ils se servent de leurs vacances pour bricoler et améliorer la maison (qui à mon humble avis est déjà parfaite). Se faire une petite véranda, prolonger la terrasse jusqu’à derrière, installer une vraie cuisine et ainsi de suite.

    Or, ils posent leurs vacances en fonction de celles de leurs filles qui vont venir leur rendre visite…

    Vous comprenez ?
    Ça signifie tout simplement que les vacances chez mes parents sont synonymes de longs discours sur des histoires de matériaux, de couleur de peinture, de taille de rondin ou de millimètres.
    Mon père s’ingénie à dessiner le plus précisément possible tous les éléments du projet du moment à la manière d’un architecte. Il s’arrache les cheveux certainement à calculer tous les petits machins auxquels, nous, médiocres bricolos, ne pensons jamais et qui font que ça foire toutes nos mesures !
    Une fois le dessin fini, ils le regardent pendant des heures, pendant des jours, ils étudient les catalogues de toutes les boutiques de bricolage du département, ils discutent interminablement. Souvent, nous sommes en pleine conversation (totalement futile) basée sur la vie que je mène à Paris et les nombreux malheurs auxquels je fais face, et poum, y en a un des deux qui a une idée, et c’est reparti pour une heure de discussion sur la taille d’un clou… Ça tourne carrément à l’obsession…

    Mais le mieux dans tout ça, c’est qu’une fois l’étude théorique approfondit au micron près, ils passent à la visite des boutiques dont ils ont les catalogues… Ils commencent par un tour d’horizon de TOUTES les boutiques, sait-on jamais si le clou était en promo chez Bricomachin… Cela consiste à rester discuter des heures dans le magasin. Ils ont vu ce qu’ils voulaient voir, mais non, ils restent dans le rayon « clou » pour papoter tranquillement sur la possibilité d’envisager autre chose que le clou n°5 pour leur œuvre… Au bout de 3 magasins, à raison de 2h par magasin, lasse d’attendre entre les planches en aglo et les pots de peinture couleur saumon en promo je décide que pour le quatrième je resterai confortablement assise dans la voiture. L’espoir que j’ai en faisant cela est de les stresser un peu à me savoir seule et attendant dans la voiture. Au bout d’une demie heure cela dit je me rends compte que c’était bien naïf de croire cela (parents indignes !), je finis par avoir chaud sous l’ombre ridicule de l’arbre sans feuille qui devrait protéger la voiture, j’ai soif, et je m’ennuie ferme. Évidemment ils m’ont prise par surprise, si j’avais su, j’aurais pris un bouquin, euh non, en fait si j’avais su je ne serais pas venue ! Au bout d’une heure je commence à avoir envie de pleurer, j’ai dû fumer 350 clopes, et je n’arrives pas à les joindre parce qu’à Bricomachin ça ne capte pas ! Au bout d’une heure et demie j’ai fini par aller dans le magasin pour tenter de les traîner vers la sortie, ils m’assurent qu’ils n’en ont plus pour longtemps et qu’ils s’excusent platement de l’attente. Mais ce n’est qu’après 2 h d’âpres discussions passionnées qu’ils quittent finalement le magasin.
    Ils sont bredouilles et m’annoncent que le magasin n’a pas ce qu’ils cherchent…
    Pourquoi sont-ils restés si longtemps alors que le magasin ne pouvait même pas leur fournir ce qu’ils cherchaient est le plus grand mystère jamais élucidé dans cette famille.

    Il faut cependant leur reconnaître qu’ils ont fait de leur maison quelque chose de très beau, convivial et chaleureux. Au moins en rentrant fourbu de chez les marchands de clous, je suis contente de profiter du confort de cette charmante demeure…"


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires